12 voitures allemandes d’occasion qui valent le coup (et 13 que vous devriez éviter)

Une idée fausse courante chez les propriétaires de voitures est que Henry Ford a inventé l’automobile. En réalité, Henry Ford n’a fait que populariser l’automobile sur le marché américain grâce à son utilisation de la chaîne de montage, tandis que la voiture telle que nous la connaissons a vu le jour grâce à Karl Benz, un inventeur allemand dont le nom forme la moitié de la marque Mercedes-Benz.

- Publicité -

Depuis les toutes premières voitures, les ingénieurs, les concepteurs et les inventeurs allemands ont guidé le développement et l’innovation au cours du siècle et demi écoulé, contribuant à définir les automobiles que l’on retrouve sur la route aujourd’hui. Du moteur Wankel à la traction intégrale Quattro, la contribution de l’Allemagne à l’industrie ne doit pas être sous-estimée.

Les fabricants allemands modernes ont tendance à bien se positionner dans les segments liés au luxe et à la performance, par rapport aux entreprises américaines ou japonaises. De puissantes berlines, des coupés agiles et de majestueux SUV sont exportés par milliers chaque année d’Allemagne aux États-Unis.

Les voitures allemandes représentent également une part importante du marché de l’occasion, grâce à un historique de fiabilité et de prouesses techniques. Cependant, toutes les voitures allemandes ne sont pas égales. Leur histoire est elle aussi faite de hauts et de bas.

Poursuivez la lecture pour découvrir 12 voitures allemandes d’occasion qui valent le coup et 13 que vous devriez éviter à tout prix.

25. BONNE OCCASION : BMW M3 E36

La BMW M3 E36 est apparue à une époque où les ordinateurs commençaient à prendre le contrôle des automobiles. Elle offre encore une sensation assez analogique pour attirer les vrais passionnés de conduite, mais est aussi dotée d’un calculateur qui aide à améliorer l’efficacité et la puissance tout en facilitant le diagnostic des problèmes.

- Publicité -

Le dernier moteur S52 de la M3 E36 est légèrement plus gros et plus lourd, avec une bande de puissance plus douce, alors que le S50 est son prédécesseur à plus bas régime et à plus faible cylindrée.

En réalité, les deux options sont merveilleuses, grâce à une répartition impeccable du poids et à un système de suspension qui fait de cette M3 l’une des voitures les plus maniables jamais construites.

Le prix des modèles d’occasion varie de 6 à 13 000 € selon le kilométrage et l’état, mais avec un bon entretien, ces voitures peuvent être fiables et amusantes sur des centaines de milliers de kilomètres.

24. BONNE OCCASION : BMW 325IX E30

De nos jours, de nombreux modèles BMW sont équipés de xDrive, le système de traction intégrale de BMW qui a évolué au fil des ans depuis sa première introduction avec la 325IX E30. Alors que le reste de la gamme E30 envoyait de la puissance aux roues arrière, BMW a essayé de suivre la Quattro d’Audi et a livré la 325ix avec un différentiel central visqueux à l’arrière et un différentiel arrière à glissement limité.

Disponible aux États-Unis seulement de 1988 à 1991, la traction intégrale a ensuite disparu avec la E36, pour ne revenir que pour la Série 3 E46 au début des années 2000. La traction intégrale de la E46 reposait vraiment sur le freinage pour maintenir l’adhérence, alors pour réaliser une vraie affaire, cherchez une 325ix E30. Un exemplaire propre peut atteindre 7 à 8 000 €, mais un modèle d’occasion avec un kilométrage plus élevé peut se négocier pour 3 500 €.

Préc.1 sur 24
- Publicité -