20 ratés automobiles que l’on doit aux constructeurs allemands

Les voitures allemandes sont souvent considérées comme des véhicules complexes et bien construits. Cela n’a rien de surprenant, car de nombreuses voitures allemandes affichent de hautes performances tout en restant polyvalentes. Sans même évoquer les nombreuses voitures de classe mondiale venant de ce pays. Des modèles comme la Mercedes Classe S, la BMW Série 3 et la Coccinelle ont été des précurseurs qui n’ont pas encore été égalés à ce jour. Après tout, les voitures allemandes sont devenues la norme dans le monde automobile. Si une nouvelle voiture haut de gamme est lancée sur le marché, vous pouvez vous attendre à ce qu’elle soit comparée à ce que l’Allemagne a de mieux à offrir. Cela ne signifie pas pour autant que tous les véhicules venant d’Allemagne sont capables de lancer une mode.

- Publicité -

En fait, certaines voitures allemandes sont tout simplement terribles. Certaines souffrent de moteurs mal conçus qui tomberont en panne une fois la garantie échue, et d’autres pourraient même ne pas durer aussi longtemps. S’il n’est pas surprenant que certains de ces mauvais moteurs allemands mal conçus se retrouvent dans des voitures bon marché, d’autres sont des moteurs destinés à la performance et aux voitures de luxe. Toutefois, certains des pires exemples ne sont que des concepts douteux qui n’auraient jamais dû sortir de la phase de conception. Ces voitures sont laides, peu pratiques et défient toute logique. Le fait que ces dessins aient réussi à sortir des usines nous laisse pour le moins perplexes. Voici 20 ratés automobiles que l’on doit aux constructeurs allemands.

20. BMW SÉRIE 7 E65

La BMW Série 7 est la deuxième meilleure voiture de luxe au monde, la première place revenant à sa cousine, la Mercedes Classe S. Cependant, si vous recherchez des performances supplémentaires dans une berline de luxe haut de gamme, la BMW Série 7 vous satisfera davantage que la grosse Mercedes. Les versions M et Alpina de la Série 7 peuvent surpasser de nombreuses voitures plus légères tout en conservant un intérieur apaisé. Toutefois, certains modèles de la Série 7 n’étaient pas aussi performants que d’autres.

La Série 7 E65 est une voiture affreuse en matière de fiabilité, d’esthétique et de valeur de revente.

Elle n’était pas fiable, car ses portières ne restaient même pas fermées pendant la conduite. Avec des phares informes et un coffre à la forme étrange, l’extérieur est loin d’être désirable. Et bien entendu, compte tenu de tous ces problèmes, il n’est pas surprenant que ces machines qui coûtaient auparavant 90 000 € puissent maintenant être trouvées à 10 % de cette somme.

- Publicité -

19. VOLKSWAGEN NEW BEETLE

Beaucoup de voitures affichent un style rétro afin d’attirer les acheteurs nostalgiques. Bien que cette stratégie ait probablement été le plus utilisée par les muscle-cars modernes, c’est la New Beetle de Volkswagen qui a lancé cette tendance. Après l’arrêt de la Coccinelle originale qui a une durée de vie incroyablement longue dans la plupart des pays, Volkswagen a trouvé un moyen d’attirer les acheteurs avec son nouveau modèle. Le constructeur a commencé avec le solide châssis Golf et a fabriqué une carrosserie ronde destinée à rappeler l’ancienne voiture aux acheteurs. Cependant, cette carrosserie a été conçue pour avoir l’air beaucoup plus douce que la voiture d’origine, ce qui en limite l’attrait. Mais la pire caractéristique de cette nouvelle Coccinelle était le groupe motopropulseur. Le moteur de cette New Beetle est situé à l’opposé de la voiture d’origine, optant ainsi pour un tracé plus conventionnel et fade. Aujourd’hui, la marque a admis ne pas savoir quoi faire du modèle, car il reste dans les limbes, sans actualisation.

Préc.1 sur 19
- Publicité -