Les voitures les plus mortelles jamais fabriquées

Pour qu’il y ait des listes des meilleurs éléments, il faut aussi qu’il y ait de nombreux « pires ». Si vous vous demandez quelles sont les voitures présentant le plus de risques, voici une liste des plus dangereuses jamais fabriquées.

La conduite automobile est dangereuse, mais certaines voitures peuvent accroître ce danger, que ce soit en raison d’une conception non sûre ou d’une mauvaise fabrication. La vie est pleine de choses dangereuses : objets tranchants, maladies, Terminator, gravité, blaireaux. Faites votre choix. Cela ne les dérange pas de vous faire du mal. Les constructeurs automobiles, par contre, veulent généralement que vous soyez le plus en sécurité possible. Après tout, les clients réguliers sont de bonnes affaires. Mais tout de même, parfois cela ne fonctionne pas ainsi.

- Publicité -

Il peut s’agir d’un problème d’ingénierie ou d’un véhicule mis sur le marché trop tôt. Parfois c’est une bonne idée présentée aux consommateurs avant l’heure, et d’autres fois c’est simplement une mauvaise idée. Dans d’autres cas, le défaut était simplement dû à une construction bâclée et à des matériaux de qualité inférieure. Quelles que soient les raisons, beaucoup de véhicules auraient pu faire de la publicité pour l’industrie du cercueil.

Sur cette liste, nous allons examiner 15 véhicules dangereux que l’on ne peut que déconseiller de conduire. Se mettre au volant de l’un ou l’autre de ces véhicules n’est nullement une garantie que les choses tourneront mal, mais tous les 15 ont des antécédents ou des tendances qui suggèrent qu’ils sont plus dangereux que la moyenne.

Pontiac Fiero

Cette voiture est restée sur le marché seulement quatre ans dans les années 80. Ce véhicule biplace a répondu aux besoins de nombreux acheteurs de voitures à la recherche d’un véhicule plus petit et plus efficace. En toute honnêteté, il a passé avec brio les tests de collision.

On peut se demander à quel point Pontiac a réexaminé le nom de cette voiture lorsqu’elle a acquis la réputation de s’enflammer sans raison. En fait, elle explosait en flammes à cause du liquide de refroidissement. Bien que la consigne ait été donnée de remplir son réservoir de 3 litres d’huile, il en fallait plus. Cela entraînait un sous-remplissage chronique et des fuites d’huile. Et c’est là que les feux ont commencé !

- Publicité -

Le problème se situait au niveau de bielles défectueuses, qui avaient tendance à se briser, à passer à travers le bloc moteur et à pulvériser de l’huile sur toute la ligne d’échappement. Pontiac a rappelé toutes les Fiero fabriquées en 1990, mais elle portait déjà l’un des noms les plus ironiques de l’histoire automobile.

×
Préc.1 sur 18
- Publicité -